Petit résumé du château Rothschild à Boulogne : Il fut acquis en 1817 par James de Rothschild, qui le fit entièrement reconstruire en 1855 par l’architecte Armand Berthelin dans le style Louis XIV. Rossini et Chopin, y furent souvent reçus par le Baron et la Baronne. Chopin dédia même sa quatrième ballade en fa mineur à Charlotte de Rothschild. Lors de la seconde guerre mondiale, les Rothschild fuient en angleterre, laissant les allemands (puis les américains) piller le château. Ci-dessous des photos bien crades faites le 7 Décembre 2001. Cliquez dessus pour les voir en plus grand. On commence avec quatre photos de l'exterieur, puis des photos du rez-de-chaussée.




On continue avec des photos du premier et du deuxième étage.




Ci-dessous, pas mal de photos de la cave.




Ci-dessous, merci à Benoit pour ce texte : " Les inscriptions (ci-dessous) sont des paroles de chansons de Marilyn Manson dans album "Antichrist Superstar". "The ants are in the sugar The muscles atrophied" sont les premières paroles de "Man that you Fear". La grosse phrase "There is a dream inside a dream, I'm wide awake the more I sleep" vient de la chanson "The Reflecting God". Enfin la dernière phrase de droite que l'on voit un peu moins bien vient également de la chanson "Man that you Fear". Si on fait un lien entre ces phrases mais également le petit texte ne français sur la photo d'après, on remarque que l'auteur a une certaine passion pour le nihilisme de Nietzsche et le fait que Dieu est en chacun de nous." Merci Benoit !




Ci-dessous, pas mal de photos de la dépendance sud.








Les Rothschild, bouleversés par le spectacle lors de leur retour, partent en Suisse pour toujours. Le parc du château, immense, se voit amputé de toutes parts avec l’hôpital Ambroise Paré ou le périphérique. En 1979, le baron Edmond Fils vend le château pour un sou symbolique à la mairie de Boulogne, qui le revend aussitôt à un riche saoudien pour une cinquantaine de millions de francs.

Problème : il s’en désintéresse aussitôt, et le château pourrit jusqu’en 1993 où un incendie alerte les pouvoirs publics qui contactent le saoudien pour lui demander de faire «quelques» réparations, mais l’intéressé s’en tape. Les photos ci-dessus et ci-dessous ont été prises en 2001.En 2003, nouvel incendie : la ville de Boulogne engage une procédure d’abandon manifeste (qui a pour effet de récupérer le château dans les six mois qui suivent) mais surprise, le saoudien se manifeste, et s’engage à faire des réparations. Mais rien ne vient. En 2004, le château est (complètement) muré (voir photos ci-dessous).













Ci-dessous d'autres photos faites en 2014.





























Mise à jour Décembre 2014 : Suite à un excellent article réalisé par Oriane Beaufils, j’ai appris que deux films avaient été tournés au Château Rothschild : «India Song» (1974) et «Son nom de Venise dans Calcutta désert» (1976), tous deux réalisés par Marguerite Duras. Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous pour découvrir tout ça.

 
Enfin, il m’est arrivé un truc rigolo quand je suis allé faire les photos de 2014. Je vous propose de lire une note photo/texte/dessin en cliquant ici ou sur l'image ci-dessous.
 

Mise à jour Septembre 2017 : Quelle bonne surprise de retrouver le Château Rotschild en voie de réhabilitation dans «Patrimoine Français, adjugé, vendu !» sur France 5. Cliquez ici pour télécharger la vidéo (le château apparait à 17 minutes).




Ci-dessous des vues aériennes allant de 1921 à 2011 :






































Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter