Décembre 2014 : Je reçois un mail me dirigeant vers un article parlant du Château Rothschild. M’attendant à un article habituel («Le château tombe en ruines, c’est un scandale, blablabla…») je suis surpris de tomber sur un excellent article dans lequel j’apprends (entre autres) que le château a servi de décor pour deux films de Marguerite Duras : «India Song» (1975) et «Son nom de Venise dans Calcutta désert» (1976). Sur cette page j’ai fait des captures d’écran de tous les moments où le château apparaît, ainsi que des panoramas. Je me suis permis de booster la lumière et le contraste sur quelques images afin que l’on se rende mieux compte de ce qui se passe. Ci-dessous un petit exemple.
 

Premier film : «India Song», tourné en 1974. A cette époque, le château est déjà à l’abandon, on le voit bien sur les plans ci-dessous. Portes fermées, condamnées ou bâchées… Pour ce qui est de l’intérieur, les scènes du film y ont-elles été tournées ? Nous allons le voir un peu plus loin. Passez votre souris sur les photos, certaines s’ouvrent pour les voir en plus grand.



Ci-dessous un long travelling que j’ai reconstitué. La première chose qui me frappe c’est l’absence total de tags et aucune dégradation majeure apparente. Par rapport à l’image du château aujourd’hui, c’est vraiment impressionnant. On remarque à peine une vitre cassée (du moins sur ce plan).
 
 
Ci-dessous un très long (et lent) travelling, transformé en panorama. En me demandant si les scènes d’intérieur avaient été tournées à Rothschild, je remarque que si on sort de la pièce ci-dessous, on est sur une sorte de balcon avec un escalier, et plus bas après cet escalier, des arbres, ce qui n’est pas le cas à Rothschild...
 

Ci-dessous deux plans tournés sur place.





Ci-dessous, un plan qui semble confirmer que les scènes d’intérieur n’ont pas été tournées à Rothschild : les fenêtres sont trop petites, et il n’y a nulle fenêtre (demi-cercle en haut) de ce type sur place. On peut en déduire qu’en 1974 le château était aussi délabré à l’intérieur qu’à l’extérieur.




Ci-dessous, un plan qui confirme (encore) que les scènes d’intérieur n’ont pas été tournées à Rothschild : on voit au fond un petit escalier menant à un niveau supérieur, comme si la pièce faisait deux étages de haut : ce n’est pas le cas sur place.



Ci-dessous, un plan nous montrant l'horloge du château.



Ci-dessous, même endroit que l’image de l’horloge, mais version panorama.
 

Enfin, une dernière image d’India Song, nous montrant une des deux dépendances jouxtant le château. On remarque une pile de pierres à coté des statues, comme si on avait commencé à transformer certaines esplanades en pelouse.



«Son Nom Venise Dans Calcutta Désert» (1976), toujours de Marguerite Duras, est un film très étrange. Imaginez qu’on ait gardé la bande-son d’India Song (musique, dialogues) mais qu’à la place des images on ai mis que des plans du château (abandonné)… Cela donne un film assez expérimental, presque documentaire. Très instructif si l'on s'intéresse au château.

En le regardant on peut se demander si le château n’était pas déjà comme ça deux ans plus tôt lors du tournage d’India Song - ce qui confirmerait que les scènes d’intérieur n'y ont pas été tournées. Le fichier à partir duquel j’ai fait les captures n’est pas de bonne qualité (cassette vidéo) donc désolé pour les images un peu crades.


















Ci-dessous, des comparatifs 1975-2014. Cliquez pour agrandir.
 
 
 
 
Enfin, ci-dessous, le château vu du ciel. (Google/2014)



Un grand merci à Oriane Beaufils et son excellent article !
 
Cliquez ici pour des photos du Château en 2001/2004/2014.

Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter