Important : Pour des raisons de confidentialité, de conservation, de sécurité (etc) je ne donnerais pas la localisation de cet endroit. Merci de votre compréhension.

C’est en 1995, à la suite d’une mini course-poursuite adolescente (mise en bd juste ici) que j’ai découvert cet endroit, complètement par hasard. Par la suite, à la même période, j’y suis retourné plusieurs fois, explorant cet endroit à la fois magique (mais très flippant), y laissant des inscriptions à la peinture, essayant de tracer une carte pour voir jusqu’où on pouvait aller sous la terre via ce passage...



Ce n’est qu’en 2010 que j’y suis retourné, pour fixer pour de bon un souvenir de cet endroit. Un souvenir audiovisuel et musical (que vous pouvez voir en fin de page) mais aussi photographique. Les 5 photos que je vous propose ci-dessous sont les seules à peu près potables que j’ai pu faire, n’étant pas aussi doué que d’autres pour faire des photos en milieu obscur.

Ce collecteur n’est pas extraordinaire en soi, mais le moyen d’y accéder lui confère un charme particulier pas déplaisant du tout : on soulève une lourde plaque d’égout, descend une petite échelle, et là on découvre les multiples plate-forme reliées par des échelles, descendant vers un grand trou noir dont on ne voit pas le fond. On descend alors les 5 échelles en tentant de ne pas prêter attention à l’odeur un peu plus dérangeante à chaque étage descendu. Ci-dessous, des photos de l'entrée.











J'ai fait le dessin ci-dessous vers 1995 je crois.



Une fois en bas, on arrive à "Hell's River". Là, on peut faire 3 choix : prendre un petit couloir menant à un cul-de-sac, prendre à gauche un long chemin, ou prendre à droite pour rejoindre l'air libre. Ci-dessous, des photos du chemin menant à l'air libre. On y découvre une jolie petite cascade/toboggan (photo tout à droite).









Une fois en bas, on arrive à "Hell's River". Là, on peut faire 3 choix : continuer vers la droite et sortir à l’air libre (voir photos ci-dessous), prendre un petit couloir menant à un cul-de-sac, ou prendre à gauche (à l’opposé du chemin menant à l’air libre) et s’embarquer pour un long voyage.

ATTENTION : claustrophobes s’abstenir, mais petits rigolos également. En effet, si on peut rejoindre un embranchement menant à un autre chemin (que je n’ai jamais exploré en entier) on peut surtout (si on continue tout droit) arriver à un autre collecteur plus gros que celui dans lequel on se trouve, et dans lequel on peut littéralement mourir si l’on y glisse. Je le dis donc très serieusement : si vous trouvez la localisation de ce collecteur, et que vous arrivez au bout du long tunnel (après être passé devant 3 ou 4 sorties vers la surface) faites TRES attention à ne pas glisser dans le gros collecteur, il y a un fort courant, et ça GLISSE comme pas possible.




















En continuant plus loin via l’embranchement, on découvre un autre réseau, sentant nettement moins bon que le premier réseau, qui lui ne contenait que de l’eau de rivière. L’ambiance y est un peu plus oppressante, ça dégouline pas mal des nombreux puits à palier que l’on croise, et si on a de la chance on peut y voir un rat. On y découvre également une pièce étrange menant à deux autres tunnels sentant tellement mauvais qu'il est impossible (et probablement dangereux) d'y aller sans un équipement d'égoutier. Cliquez sur les deux photos ci-dessous.







Ci-dessous, un grand merci à Urban-Exploration pour me laisser publier sur cette page de magnifiques photos du collecteur, etoffant de bien belle façon cette page. Les photos datent de 2011 mais vu la localisation de l’endroit, il y a fort à parier que vous verrez exactement la même chose si vous y allez.





















Ci-dessous, une magnifique photo faite par Neverends : Site / Facebook



Ci-dessous, une petite vidéo faite en 2010. Si vous aimez "CA" de Stephen King, vous aimerez peut-ĂȘtre ! Enfin, ci-dessous, une belle photo de Nicolas Vieillard, nous présentant l'entrée du collecteur. N'hésitez pas à aller voir son site, les photos sont magnifiques.





 
 

Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter