Un peu d'histoire pour commencer, avec un long texte mélange de Wikipédia, des panneaux vus sur le site en 2001 (ils ont depuis disparus) et mes souvenirs personnels. Le Viaduc des Fauvettes (ou Viaduc d'Angoulême ou Viaduc de Bures) est un pont ferroviaire de l'ancienne ligne d'Ouest-Ceinture à Chartres aussi connue sous le nom de ligne de Paris à Chartres par Gallardon. Il est situé sur les communes de Gometz-le-Châtel et de Bures-sur-Yvette, en Essonne. Il enjambe le ru d'Angoulême et surplombe la vallée de l'Yvette, à proximité du bois des Fauvettes, d'où ses différentes appellations. Il est utilisé comme site d'entraînement pour l'escalade et la spéléologie sportive, et aussi occasionnellement pour l'entraînement des parapentistes à l'ouverture du parachute de secours sous tyrolienne.

Le viaduc fut construit entre 1907 et 1913 pour permettre la réalisation de la ligne de Chartres à Paris par Gallardon. Utilisé par l'Armée Allemande durant la Seconde Guerre Mondiale, il fut bombardé en 1944 par les Alliés, ce qui endommagea une de ses voûtes. Le lieu commença a devenir un lieu d'escalade la fin des années 70. J'y fis du rappel quand j'étais Scout à la fin des années 80. A cette époque, il y avait des panneaux "Danger de Mort - Accès Interdit" mais ça n'empêchait personne de faire de l'escalade, du rappel etc.

La voute endommagée fut réparée en 2004. L'accès au Viaduc fut officiellement interdit en 1997 par Arrêté Préfectoral pour raisons de sécurité (risque de chute, absence de garde-corps, risque d'écroulement de la voute endommagée). Fin 2003, des travaux de consolidation et sécurisation débutent pour un an : reconstitution de l'arche bombardée en 1944, pose de garde-corps, réfection de l'étanchéité. Le viaduc est alors rouvert au public en octobre 2004 pour des activités de loisir : promenade, escalade, entraînement à la spéléologie. Depuis 2008, le syndicat intercommunal pour l’aménagement de la coulée verte (SICOVY) est propriétaire de l'ouvrage. Ci-dessous, des photos prises le 18 Aout 2001.




Ci-dessous, des photos prises le 11 Juillet 2006, peu de temps après que le lieu ait été réhabilité.


Ci-dessous, des photos prises le 11 Mars 2018.

















Ci-dessous des vues aériennes. On commence avec une vue de 1934 intéressante, car c'est la seule (à ma connaissance) montrant le viaduc non-endommagé. La vue juste après date de 1949 et l'on peut bien voir le trou causé par l'obus tombé durant la Seconde Guerre Mondiale. Puis, au fil des années, on voit que des arbustes commencent à pousser un peu partout, donnant au site le look qu'il avait lorsque je l'ai connu vers la fin des années 80.



















Ci-dessous, 1987, 1990, 1994 et 2004. Ces vues correspondent au lieu tel que je l'ai connu la première fois (quand j'étais Scout, fin des années 80) puis une deuxième fois quand je suis revenu en 2001.









Voici des vues présentant le lieu réhabilité. On voit des gens qui se promènent dessus, c'est assez marrant. La dernière image montre le lieu en 3D sur Google Earth.







Enfin, le Viaduc des Fauvettes apparait à la fin de l'épisode "Faux-Semblants" de la série "Falco", diffusé le 28 Avril 2016 sur TF1. On voit même le tunnel de Montjay un court instant. Téléchargez le passage ici.



























Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter