Important : Pour des raisons de confidentialité, de conservation, de sécurité (etc) je ne donnerais pas la localisation de cet endroit. Merci de votre compréhension.

Voilà un lieu particulier que je tenais à voir, car je n'arrivais pas trop à savoir si il était abandonné ou pas. Situé entre deux lieux que je comptais visiter, je ne pouvais pas ne pas m'y arrêter. Une fois sur place, je me demandais bien ce que j'allais voir. Les choses étaient assez floues : d'après ce que j'avais lu sur Internet, ce n'était pas abandonné, et dans le même temps plein de gens en parlaient comme d'un lieu abandonné. La réponse au mystère ? Il s'agissait d'un parc d'attraction ayant fait faillite. La plupart des attractions avaient été démolies, mais il restait des choses préservées et entretenues par la Mairie qui avait depuis racheté le terrain puis ouvert l'espace au public, comme un espace vert. Une bien curieuse promenade comme vous allez le voir. Je pourrais très bien mettre le vrai nom de ce lieu, mais c'est toujours plus gratifiant de trouver les choses soi-même, alors faites marcher vos méninges !

Après avoir tourné la poignée de la grille du domaine, je vois directement le château au fond sur ma droite, et vu sur d'innombrables photos. Nous le verrons plus tard, pour le moment c'est quelque chose sur ma gauche qui m'attire. Quelque chose qui pourrait très bien passer pour une installation d'art contemporain, mais qui est en fait une attraction/fontaine représentant les Soldats de Napoléon. L'histoire derrière cette installation est que la légende (celle du parc d'attraction évidemment) dit que les Soldats de Napoléon furent changés en pierre en voulant traverser le parc. Insolite ! Ci-dessous des photos des soldats. Ce qui est bien avec ces statues, c'est que comme la Mairie a ouvert le lieu au public, nous ne sommes pas du tout dans le cas d'un lieu abandonné que des gens seraient amenés à forcer (par défi, par curiosité, par malveillance etc) et y faire de la casse ou du vandalisme. Ici, c'est ouvert et entretenu, d'ailleurs je croise des gens le temps de ma visite. Pas des masses, mais juste assez pour décourager quiconque voudrait taguer ou casser (enfin j'espère). Ci-dessous, des photos de la curieuse installation :
































Ci-dessous une image des Soldats de Napoléon quand la fontaine fonctionnait.

Une fois cette attraction quittée, mes pas me mènent vers le château, situé juste à coté. Niveau histoire, ça remonte à loin puisqu'il fut construit au début du XIIIème siècle. A la fin du XVIIIème siècle un incendie dû à la guerre endommagea une grande partie du château, qui fut reconstruit mais de façon différente. Passant d'héritiers en héritiers, il finit par faire partie du parc d'attraction à la fin des années 80. C'est à ce moment qu'il fut peint en rose, lui donnant une touche insolite et fantaisiste qui fait qu'il ne passe pas du tout inaperçu. Aujourd'hui, c'est un lieu fermé mais que l'on peut apparemment louer comme une salle des fêtes (j'ai vu à l'intérieur des gens finir une sorte de répétition musicale). Comme pour les soldats, le fait que le parc soit ouvert au public a probablement évité des tags et des dégradations, extérieures comme intérieur. Un canal fait le tour du château (et du parc), créant une ambiance féerique pas du tout déplaisante. Voici des photos :

























Faisant le tour du canal, j'emprunte un petit pont (très mal en point) et me promène dans le parc. Toutes les attractions ont été démolies donc il n'y a plus rien à voir à part quelques choses qui sont (pour une raison que je ne m'explique pas) toujours en place, comme le petit tunnel végétal qu'empruntait un petit train (on voit encore le rail) ou cet amphithéâtre en bois bien pourri.















Je retourne alors vers le château et découvre la façade arrière. Sur ma gauche, je remarque ce qui ressemble à une ancienne serre, et qui pouvait très bien être un restaurant ou un espace buvette, qui sait. L'ambiance ici est assez particulière : le lieu est entretenu, mais comporte des zones laissées à l'abandon et qui finiront par disparaître. Je croise encore deux ou trois promeneurs, je flâne un peu en admirant le soleil se coucher, puis me dis que c'était une bonne idée de venir ici, ne serait-ce que pour les curieux soldats engloutis et le château peint en rose.













Enfin, ci-dessous, deux vues montrant l'évolution du site, qui était encore en activité en 2005, mais fit faillite (deux fois) avant d'être racheté par la Mairie en 2008. Je ne pense pas que vous aurez du mal à retrouver cet endroit, et si vous avez l'occasion de passer pas très loin, arrêtez-vous donc saluer les soldats !









Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Twitter